Pour réaliser votre projet d’acquisition immobilière, il faut parfois faire preuve de patience, entre les demandes de prêt, la recherche de la maison, etc. Et lorsque vous avez trouvé ce que vous recherchez, ne pensez pas que la pression va retomber. Il vous reste encore des choses à revérifier. Que vous soyez un amateur ou expérimenté dans le domaine de l’immobilier, suivre ce guide est tout de même nécessaire pour ne rien oublier et tout faire dans les normes tout le long du processus d’acquisition immobilière.

Prévoyez le bon budget pour l’acquisition d’une maison à Rouen

Pour ne pas avoir de surprise tout au long du processus d’acquisition de votre maison, vous devez bien définir votre budget. Quelques fois, certains frais ne sont pas inclus dans le budget initial. Ce qui implique des frais supplémentaires qu’il faut ensuite régler. Pour vous éviter ce désagrément, et à part le prix d’achat du bien immobilier, voici une petite liste des frais supplémentaires qu’il ne faut pas oublier lorsqu’il est question d’acheter une maison :

A lire aussi : Ce que vous devez savoir sur le formulaire H2

  • Les frais du notaire ;
  • Les frais administratifs divers, les frais de copie des documents et les frais de déplacement ;
  • Les divers frais pour la mutation et les taxes foncières à payer ;
  • Les honoraires d’agence si vous allez traiter avec une agence immobilière.

Lorsque tous les coûts sont définis, vous pouvez entrer dans les détails. Le mieux serait même de prendre des notes pour ne rien oublier lorsque les visites et les choix vont affluer. Et pour avoir un meilleur aperçu des maisons à Rouen, vous pouvez voir le site de l’éditeur.

Quelques conseils sur les points à vérifier une fois le bien immobilier identifié

Lorsque vous avez trouvé votre coup de cœur, de nombreux éléments sont à vérifier avant de lancer définitivement le processus d’achat : se renseigner sur le voisinage, faire un constat de l’état général de la maison, inspecter l’aspect extérieur du bien en question, vérifier l’état des revêtements dans la maison et la performance énergétique du logement, évaluer le raccordement du réseau d’eau et les installations électriques et bien d’autres.

Avez-vous vu cela : Comment réaliser le diagnostic de capacité locative ?

Découvrir le voisinage

Pour les maisons mitoyennes, il est primordial de connaître votre voisinage, savoir si vos voisins possèdent des animaux domestiques et des enfants et avoir une idée de la quiétude ou des bruits dans le quartier. Faites un petit tour pour repérer les arrêts bus, la gare ou l’arrêt du métro pour voir l’accessibilité du bien et la proximité des services.

Inspecter la maison entièrement

Avant d’acheter une maison, il convient de faire une inspection approfondie de la maison. En commençant par l’extérieur et terminer par la cave, s’il y en a. Vérifiez la toiture et les combles, surtout par rapport à la déperdition thermique et les fuites. Les fissures et les autres détériorations sont aussi à scruter minutieusement.

Pour vous assurer que votre future maison répond à toutes les normes, vous pouvez dans l’idéal faire appel à un professionnel. Cela vous permettra de ne rien oublier.