Les crédits à la consommation permettent de financer l’achat de biens durables ou de services. Ils connaissent un succès croissant auprès des ménages français, même pour de petites sommes. Cependant, au-delà des avantages évidents d’échelonner son paiement, ils représentent également un coût parfois disproportionné au regard du montant emprunté. Il faut effectivement tenir compte des différents frais relatifs.

Les principaux avantages

Un crédit à la consommation, même modeste, présente plusieurs avantages concrets. Il permet de financer immédiatement l’achat d’un bien ou d’un service coûteux, sans puiser dans son épargne. Avec seulement 1 000 €, vous pouvez vous offrir un équipement électroménager de qualité au meilleur prix. De plus, grâce à l’échelonnement du paiement sur 1 à 4 ans, les mensualités deviennent abordables. Pour 1 000 € empruntés à 5% sur 3 ans, la mensualité n’est que de 32 € environ, contre plus de 300 € à débourser en une fois. Cet étalement garantit une meilleure maîtrise de son budget. Le crédit permet de conserver son épargne intacte, en ne prélevant que de « petites » sommes tous les mois pendant quelques années. Par exemple, au lieu de puiser 1 000 € sur son Livret A, on paiera seulement 32 €/mois sur 36 mois. Vous pourrez en savoir plus depuis l’article source.

A voir aussi : Les erreurs à éviter lors de l'achat d'une maison à Nantes

Les principaux inconvénients

Malgré ses avantages, un crédit de 1000 € présente également des inconvénients. Les frais demandés par les établissements prêteurs peuvent atteindre plusieurs centaines d’euros, soit une part importante au regard du capital emprunté. Pour 1 000 €, ils représentent en moyenne 7% du montant selon le Credixia. Il s’agit : 

  • Des frais de dossier ; 
  • Des assurances ; 
  • Des frais de réservation.

De plus, les taux d’intérêt des petits crédits à la consommation se situent entre 4% et 8%, ce qui reste élevé. Pour 1 000 € à 5% sur 4 ans, les intérêts s’élèvent à environ 130 €. Le coût total de l’emprunt peut donc être conséquent au vu du montant emprunté : jusqu’à 1 300 € à rembourser pour 1 000 € obtenus. Soit une augmentation de 30% par rapport au capital initial.

A lire aussi : G1sol : votre expert en études géotechniques

Même modeste, l’endettement crée aussi une charge supplémentaire dans le budget du ménage, en s’ajoutant aux autres crédits en cours. Des difficultés de paiement peuvent aussi survenir avec le risque de frais supplémentaires. Par exemple, pour 1 000€ à 5% remboursés en 4 ans, on paiera 33 mensualités de 32 €, soit 1 056 € au total avec les intérêts. Un surcoût de 56 € qui reste significatif.

Pour tirer pleinement profit d’un crédit de 1 000 € et en limiter le coût, il est essentiel de comparer minutieusement les offres. Il est recommandé de ne pas souscrire plusieurs crédits simultanément. Vous risquez de vous retrouver avec des défauts de paiement. Il faut savoir que chaque retard vous expose à des pénalités.