Certains propriétaires décident de céder leur terrain à un promoteur immobilier et on se demande bien en quoi cette pratique est-elle avantageuse ? Cela permet de percevoir un gain financier, mais plus important encore, le promoteur étudie le bien avant de le reprendre. Il propose donc une sorte d’accompagnement gratuit. Voyons cela plus en détails.

Un excellent prix de vente pour le mandataire

Vous avez le mandat pour la vente de votre terrain ? Vendre à un promoteur reste une option intéressante, car le terrain continue à valoir de l’or. Certes, les terrains nus sont actuellement rares, car la majorité sont déjà bâtis. Ainsi, en possédant un tel bien, vous êtes en position de force. Vendre à un promoteur permet de liquider le bien et de réaliser une transaction sécurisée. Notez que vous pouvez réaliser une plus-value avec un prix de vente en moyenne 25 % supérieur.

A lire également : Investissement locatif à Lyon : le guide pour vous en sortir

Pour évaluer le potentiel d’un terrain, le promoteur immobilier tient compte de différents critères. On veut parler ici du « droit à construire » : la possibilité d’ériger une construction caractérisée par un volume et une superficie qui doivent respecter les réglementations en matière d’urbanisme.

Le potentiel constructible définit la surface de plancher sur laquelle on peut construire. Cela définit aussi la taille maximale d’une habitation (autorisée). Plus un terrain a de potentiel constructible et plus son droit à construire est important. Cela augmente la valeur du bien. Le promoteur est donc une véritable référence utile.

En parallèle : Techniques et styles de décoration d’intérieur pour yachts

Définir la plus-value d’un terrain à un promoteur immobilier

Pour déterminer les bénéfices qu’il réalise, un promoteur immobilier se base sur la plus-value qu’il va réaliser en faisant acquisition de votre bien. Pour calculer ces bénéfices, il faut tenir compte des éléments suivants :

–          Le prix d’achat du terrain ;

–          Le nombre de logements constructibles dans l’immobilier neuf ;

–          Le tarif des matériaux de construction ;

–          La présence de commerces de proximité et de commodités ;

–          Les projets d’aménagement futurs (écoles…) ;

Le promoteur tient compte de tous ces critères pour évaluer la plus-value. Ainsi, le prix du terrain peut se négocier par rapport au marché de l’immobilier. En Haute-Garonne par exemple, le prix de vente d’un terrain d’une superficie de 5.060 m² peut atteindre 845.000 €. Par contre, vous pouvez le céder pour 1.880.000 € pour des promoteurs.

Profiter d’une relation à taille humaine

Par ailleurs, céder son terrain à un promoteur immobilier permet d’établir une relation de confiance qui vous permet de vous en sortir gagnant. Grâce à ses connaissances en terrain et en finances, le promoteur immobilier vous aide à jouir d’un cadre juridique parfaitement réglementé. Ainsi, vous aurez la possibilité de vendre en toute sérénité. En somme, céder son terrain à un promoteur immobilier peut être une décision stratégique offrant de nombreux avantages, de la plus-value financière à une collaboration basée sur la confiance et l’expertise en matière de transactions immobilières. Une opportunité à considérer sérieusement.